onstage.co logo

Comment devenir technicien dans le cinéma ?

Le cinéma, c'est un milieu où tout le monde peut avoir un rôle à jouer. Et si ce sont les acteurs, les réalisateurs et les producteurs qui sont le plus souvent mis en lumière, rien ne serait possible sans toutes les personnes derrière eux... à commencer par les techniciens !

Ingénieur, électricien, machiniste, monteur... Si ces métiers là vous intéressent, et que le cinéma aussi, voyons ensemble comment parvenir à combiner les deux !

1) Technicien Lumière 💡

DESCRIPTION → Le technicien en éclairage dans le secteur de l'audiovisuel opère avant et pendant les répétitions, la représentation ou le tournage. Sa mission se termine une fois le démontage du matériel effectué. 

Il est nécessaire de se préparer à une multitude de contraintes techniques, combiné avec des besoins artistiques de la production avec laquelle il travaille. Son rôle est de proposer la "meilleure" lumière, c’est-à-dire la plus adaptée.

Il teste et imagine les éclairages possibles, contrôle le matériel nécessaire. Il doit aussi dresser un "plan lumière" qui contient toutes les informations techniques et les effets à réaliser.

Un technicien lumière est en constant échange avec d'autres corps de métiers. En effet, il l va être sollicité par la réalisateur, la production, les techniciens d'autres branches, les acteurs... il est donc nécessaire d'avoir un esprit d'équipe développé, ainsi qu'une certaine pédagogie pour répondre aux exigences de chacun.

FORMATION → Vous pouvez intégrer une formation spécifique aux techniques des lumières, en formation continue ou par la validation des acquis de l’expérience (VAE).

niveau bac + 1

  • FCIL Son et Eclairage en spectacle vivant

niveau bac + 2

  • BTS métiers de l'audiovisuel option métiers de l'image
  • DMA (diplôme des métiers d’art) régie du spectacle option lumière (Besançon, Nancy, Lyon, Paris, Marseille et Nantes)
  • Titre de régisseur lumière (CFA SVA)
  • Titre de technicien lumière (CFA SVA)
  • Formation de technicien du spectacle à l'Institut international image et son (3IS)

niveau bac + 3

  • Diplôme de régie-création (ESAD Strasbourg)
  • DN Made diplôme national des métiers d'art et du design mention spectacle

niveau bac + 5

  • Diplôme de l’ENSATT (École nationale des arts et techniques du théâtre), Lyon (Sur 3 ans, entrée sur concours à partir de bac + 2)

COMPÉTENCES → Organisation - rigueur - sensibilité artistique développée - dynamisme - leadership - esprit d'équipe - résistance au stress et à la fatigue (déplacements fréquents et horaires très irréguliers, notamment la nuit et le week-end).

2) Monteur Vidéo ✂️

DESCRIPTION → En tant que monteur de films et de vidéos, vous travaillez avec les images qui ont été capturées sur un tournage d'un film.

Ce travail consiste principalement à organiser tous les métrages de manière logique, à choisir les scènes à utiliser dans le produit final, puis à les éditer à l'aide d'un logiciel d'édition spécialisé. Vous travaillerez en étroite collaboration avec le réalisateur du film pour prendre ces décisions et pour déterminer le style et la technique de montage à utiliser.

Devenir technicien en montage passe par de longues, une longue étude, des heures de formation, un apprentissage et du bénévolat, les bons contacts et, surtout, une forte inclination pour le style, le rythme et la coordination temporelle sont nécessaires.

Ainsi, pour pouvoir occuper ce poste, vous aurez besoin de beaucoup de persévérance, de talent, de compétences et de travail acharnés.

FORMATION Pour devenir éditeur de films et de vidéos, vous devez généralement posséder un baccalauréat dans un domaine comme les communications ou la diffusion de films et de programmes télévisés.

COMPÉTENCES → Organisation - Autodidacte - Rigueur - Sensibilité artistique - Compétences en électronique et informatique

Vous pouvez également, pour vous faire un petit réseau si vous débutez, vous intéresser à la création de bande démo pour les acteurs et actrices ! On vous laisse ici notre article sur comment faire une vidéo de présentation réussie quand on est comédien.

null

3) Technicien du son ♪

DESCRIPTION → De nos jours, la figure du technicien du son est l’une des plus indispensables dans la production cinématographique, mais aussi dans les domaines de la télévision, la radio et bien évidemment la musique. Un ingénieur du son est responsable de la conception et des effets sonores, du rendu des voix et de la musique. Son objectif est de créer une expérience riche qui peut être combinée avec celle des images à l'écran.

En tant que technicien du son dans l’industrie du film et du cinéma, votre travail consistera à travailler avec les fichiers audio capturés pendant le tournage et à les mélanger avec d'autres fichiers en votre possession, jusqu’à obtention du résultat souhaité.

Vous pouvez également être appelé sur un tournage, afin de gérer le matériel lié au son, et assurer sa bonne configuration avant utilisation.

 FORMATIONPlusieurs issues sont possible pour devenir ingénieur son dès l'obtention du bac, ou même après !

Niveau bac
- technicien son orienté sonorisation  (ACFA multimédia)

Niveau bac + 2
- BTS métiers de l'audiovisuel option métiers du son
- DMA (diplôme des métiers d’art) régie de spectacle option son (niveau bac + 2), à Nantes
- Titre de régisseur du spectacle option son (CFA SVA)
- Régisseur son (ACFA multimédia)

Niveau bac + 5
- Diplôme de l’ENSATT (École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre) de Lyon (Sur 3 ans, concours à bac + 2)

Niveau bac + 6
Diplôme de l'Ecole nationale supérieure des métiers de l'image et du son (FEMIS) 

Des formations sont également proposées par des écoles privées : EICAR, ESRA, IRTIS, EFET, 3IS, EMC...

COMPÉTENCES → Organisation - rigueur - sensibilité artistique développée - Ouïe développée - Solides bases en acoustique - Compétences en électronique et informatique

4) Technicien d'effets spéciaux 🎩

DESCRIPTION → Le technicien d'effets spéciaux élabore des moyens techniques (mécanique, électrique, chimique, électronique, etc.) pour créer l’illusion recherchée dans un film, selon le budget défini.

Avant le tournage, ce technicien prend connaissance du projet et repère les effets à réaliser pour chaque scène. Il va ensuite proposer des idées en fonction des effets voulus, et élaborer des plans techniques. Ses choix impliquent la prise en compte de nombreux critères techniques.

Il fabrique ensuite les éléments scéniques (maquettes, automates, mannequins, masques, décors, etc.) et prévoit les appareils d’outillage (câbles, poulies, rampe de lancement, télécommande, etc.) nécessaires à la réalisation des effets spéciaux. Pour cela, il travaille en étroite collaboration avec les équipes techniques (menuiserie, peinture, serrurerie, machinerie...), le réalisateur, le metteur en scène ou le chorégraphe.

En détail, le technicien des effets spéciaux s'occupe de :
- Définir le type d'effet spécial à mettre en œuvre, en collaboration avec le réalisateur et en tenant compte du scénario.
- Étudier le meilleur système pour la réalisation des effets requis.
- Ajuster la scène en créant un scénario, une bande dessinée illustrant la scène à tourner, pour donner une direction au réalisateur et aux acteurs.
- Collaborer au tournage du plateau
- Modifiez le tournage avec un logiciel spécial, par le biais de techniques de composition (intégration des divers éléments visuels), de graphiques 2D et 3D, d’animation et d’illustrations numériques.

Pour l'exercice de son activité, le technicien des effets spéciaux utilise des caméras, des ordinateurs et des programmes et logiciels spécifiques.

FORMATION Pour devenir technicien d'effets spéciaux, le meilleur moyen reste d’intégrer une école de l’image, une école du cinéma, une école d’arts appliqués et arts graphiques ou une école spécialisée dans les effets spéciaux visuels.
Pour maîtriser certaines techniques telles que l’artifice et la pyrotechnie, une formation à la mise en œuvre d’artifice de divertissement du groupe K4 est obligatoire.


COMPÉTENCES Résolution de problèmes - créativité et imagination - patience face aux problèmes et imprévus (par exemple, changements de scénario de dernière minute ou conditions météorologiques défavorables, etc.) - Maîtrise avancée des logiciels graphiques (Photoshop, After Effects, Illustrator, Maya, etc.).

Les acteurs Keanu Reeves (Néo) et Hugo Weaving (Agent Smith) sur le tournage du film Matrix, des soeurs Wachowski (1999)
Les acteurs Keanu Reeves (Néo) et Hugo Weaving (Agent Smith) sur le tournage de Matrix, des soeursWachowski (1999)

Évidemment, et vu les avancées technologiques impressionnantes auxquelles fait face notre société, de nombreux métiers techniques existent et se créent. Votre métier n'apparaît pas dans cet article mais vous aimeriez bien qu'on écrive à ce sujet ? Dites-le nous à cette adresse : hello@onstage.co 📬

Allez, bon chance !